Tout savoir sur le bitcoin

Le bitcoin est une monnaie, ou plutôt une cryptomonnaie inventée en 2008. Aujourd’hui il est possible à chacun d’en posséder dans un portefeuille en ligne et ainsi de faire des achats en tout légalité mais aussi dans la plus grande illégalité.

Un système de paiement anonyme

 

L’intérêt principal du bitcoin est qu’il ne dépend d’aucune autorité, d’aucune banque centrale. Cette monnaie s’autogère avec un système de noeud. Sa création a nécessité des ordinateurs très performants pour effectuer des calculs qui servent à vérifier, enregistrer et sécuriser chaque transaction de bitcoins. Toutes les ventes et achats sont répertoriées depuis 2008 sur le site crypté Blochchain.

Le système de portefeuille permet de connaitre le nombre de bitcoin qu’il se trouve dans un endroit ou un autre. Il est nécessaire de choisir un mot de passe afin d’accéder à son portefeuille privé (stocker sur une clé USB ou simplement sur notre ordinateur privé).

Pour acheter des bitcoins il faut passer par des plateformes d’échange comme « Bitstamp », « Kraken » ou « BTC China ». Sur ces sites la valeur du bitcoin est fixé par l’offre et la demande de cette monnaie.

Le bitcoin permet donc d’effectuer des transactions de manière anonyme jusqu’au jour où l’utilisateur veut convertir l’argent de son portefeuille en monnaie traditionnelle. Il est obligatoire de renseigner de son nom, son prénom et le nom de la banque qui recevra l’argent.

Les limites du bitcoin

 

Il est aujourd’hui possible de payer avec des bitcoins sur des sites Internet protégés et qui ont cette fonction. Malgré cela cette monnaie est très utilisée sur les Dark Web pour acheter des armes, de la drogue ou encore pour engager un tueur à gage de manière anonyme.

La quantité de bitcoin est limitée à 21 millions pour limiter l’inflation et garder la notion de rareté.
Sa valeur a fortement augmenté depuis quelques années et cela n’est pas seulement dû au transaction sur le Dark Web. La spéculation et le blanchiment d’argent concentre une grande quantité de transactions. Il est aisé d’échanger des bitcoins d’un portefeuille à un autre contre de l’argent en liquide. Avec la spéculation le bitcoin atteint des valeurs très haute. Depuis le 1er janvier 2017, quand une unité de la monnaie électronique valait 998 euros, sa valeur a été multipliée par 10. Et il n’aura pas fallu 10 jours pour que le cours passe de 8 000 à 10 000 dollars (de 6 700 à 8 400 euros environ).

En conclusion il est de fait qu’aucune autre monnaie ne fournit une rentabilité comparable au bitcoin mais si il y a un crash rien ne protège la personne qui perdra tout.

Noémie PERRIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *